Une chose importante à savoir

Cela ne méritait peut-être pas un article, mais nous avons jugé utile de nous arrêter quelques instants sur un élément très important à prendre en compte dans l’évolution de votre bankroll.

Il vous faut impérativement savoir que même si votre avantage sur chaque pari se situe aux alentours de 54 à 56%, vous n’atteindrez un « nouveau seuil record de bankroll » que dans moins de 5% du temps. Ceci est tout simplement la mise en application du principe mathématique de l’espérance de gain que vous retirerez en ayant 54 à 56% de vos paris gagnants sur des côtes moyennes à 1.95. Cela signifie donc que 95% du temps, votre bankroll sera inférieure au maximum auquel elle aura déjà été au moins une fois par le passé.

Ce constat permet de tirer la conséquence évidente de l‘importance du money management. Ne faîtes pas d’erreur à ce niveau là. Votre incapacité à gérer correctement votre bankroll (et donc vos mises) vous fera faire banqueroute beaucoup plus rapidement que votre incapacité à prédire le gagnant d’un match.

En étant au fait de cette situation et de son évidence mathématique, cela permet d’être beaucoup plus serein dans sa gestion quotidienne. Il vous faut à tout prix bannir de votre esprit cette sensation désagréable qui vous pousse certaines fois à vouloir vous « refaire » après une mauvaise série. C’est un paradoxe naturel, mais totalement irrationnel. Même si vous êtes en profit constant sur les 5 derniers mois, vous allez ressentir une sorte de nœud à l’estomac lorsque votre bankroll sera inférieure de 5 à 6 unités par rapport à ce qu’elle était 3 jours plus tôt. Vous devez absolument vous entraîner mentalement à accepter cette situation. Vous devez coûte que coûte admettre que cela est inéluctable, et qu’il faut soit l’accepter, soit quitter sur le champ le monde des paris sportifs. Ce serait simplement merveilleux si notre bankroll pouvait augmenter de 50 ou 60 euros tous les jours. Malheureusement ce n’est pas et ce ne sera jamais le cas.

Nous ne le répéterons jamais assez : nous sommes convaincus que la plupart des parieurs ne perdent pas de l’argent à cause de leurs mauvais pronostics. Ils en perdent à cause de leur mauvais money management. Après une série de paris perdants, ils perdent confiance en leurs capacités à trouver les bons pronostics, augmentent leurs mises pour se refaire, et se dirigent inévitablement vers la banqueroute à court ou moyen terme.