Quelques clés pour la NFL

Vous ne verrez jamais un match de NFL se terminer sur le score de 18 – 11.

 

Le football américain est un sport particulier lorsque l’on aborde l’aspect des paris sportifs.

Depuis que les points « scorés » sont (dans l’ordre de fréquence d’apparition) de 3 – 7 – 6 – 8 – 2, certains écarts finaux apparaissent beaucoup plus souvent que d’autres. Statistiquement, 14% des rencontres de NFL se soldent par un écart de 3 points. A l’inverse, seulement un match sur trente se terminera par un écart de 5 points. Contrairement à d’autres sports comme le basket ou le rugby, cela signifie donc qu’un demi-point de handicap est beaucoup plus significatif lorsque celui-ci passe de 3 à 3.5, que de 5 à 5.5.

Les 10 écarts que vous constaterez le plus fréquemment seront de 1, 3, 4, 6, 7, 10, 11, 13, 14 et 17 points. Plus de 70% des matchs de NFL se soldent par l’un de ces écarts. Par conséquent, un bookmaker hésitera très longtemps avant de déplacer sa ligne de handicap en-dessous ou au-dessus de l’un de ces 10 key numbers. Et s’il vient à le faire, cela signifie que les volumes de paris se concentrent massivement sur l’un des 2 côtés de la ligne de handicap créée.

En tant que parieur, un mouvement de ligne peut donc se révéler être soit une opportunité, soit un piège. Un outsider avec un handicap de +3.5 est une bien meilleure affaire qu’un outsider avec un handicap de +3. Ce demi-point supplémentaire signifie que l’adversaire, pour couvrir le spread, doit gagner non plus grâce à un field goal (3 points), mais grâce à un touchdown (6 points +1 ou 2 points de conversion). Et dans la même logique, parier sur un outsider avec un handicap de +2.5 est nettement plus risqué que ce même outsider avec un handicap de +3. Un demi-point, en plus ou en moins, sur une ligne de handicap de 3 est beaucoup plus important que sur n’importe quelle autre valeur de handicap.

A contrario, une ligne de handicap de +9.5 en lieu et place d’une ligne établie à +7.5, appliquée à un outsider, est souvent très peu avantageuse. Les matchs de NFL se terminant très rarement par des écarts de 8 ou 9 points. Et par conséquent, un favori avec un handicap de -7.5 peut souvent être considéré comme une perte de value par rapport à ce même favori pris avec un handicap de -9.5. Si une équipe gagne par plus de 7.5 points, elle gagnera presque toujours par plus de 9.5 points.

Les conséquences sont évidentes : il faut prendre le temps pour placer ses paris et surtout prendre son temps pour choisir ses lignes de handicap. Si vous hésitez à prendre un favori à -3.5, regardez toujours sur les autres bookmakers si vous ne trouvez pas ce même favori avec une ligne de handicap de -3 (pour la même côte). Et si vous ne trouvez pas, passez votre chemin et attendez que les côtes évoluent en votre faveur.

Les paris à handicap sur le football américain doivent être parfaitement maitrisés pour éviter tout risque de glissade. Ils doivent être maitrisés plus que pour tout autre sport. Une ligne de handicap en NFL n’est en aucun cas la même chose qu’en rugby ou qu’en basket.

Dans le même registre d’idée, si vous mettez en place un outil de prédiction de résultat concernant les rencontres de football américain, et que sur une rencontre celui-ci vous donne un score de 26-18 ou 18-11, vous devez réajuster cette estimation pour qu’elle colle davantage à la réalité (en la transformant par exemple en 27 -17, ou 17-10). La probabilité qu’un match de NFL se termine par un score de 26-18 ou 18-11 est aussi élevée que la probabilité de voir Nikos Aliagas élu à la présidence de la république. Ceci uniquement en raison du système de scoring de points inhérent au football américain. Dans tous les cas, quelque soit votre système de prédiction de résultat utilisé, seulement 13 « nombres » représentent plus de 75% des totaux de points marqués par une équipe au cours d’un match (7, 10, 13, 14, 16, 17, 20, 21, 23, 24, 27, 28, 31). Ces 13 nombres (plus le groupe des « 41 et plus ») doivent être les seuls incorporés dans votre système de prédiction. Toute autre prévision de résultat devrait donc être modifiée en fonction de ces nombres pour que vos estimations sur l’issue des rencontres soient beaucoup plus réalistes.